ES | EN | FR | PT

À emporter, oui. Dans un emballage durable, c’est mieux ! 

Imagen de Grupo Hinojosa FR
Por Hinojosa Editor
05/02/2024

Le domaine de l'emballage foodservice a connu une croissance exponentielle ces dernières années. Les anglicismes "delivery" et "take away" sont synonyme d’une façon de consommer que nous avons intégrée dans nos vies avec un naturel déconcertant. Un café à emporter dans un emballage durable ? Oui, s'il vous plaît !

Dans le film « Le Diable s’habille en Prada« , Anne Hathaway parcourt les rues de New York à la recherche d’un café à emporter. Elle traverse les rues sans regarder et répond à des appels au milieu d’une ville saturée de bruit, de voitures et d’agitation. Ce film sorti dans les années 2000 était précurseur d’une tendance qui est aujourd’hui complètement ancrée dans notre vie. La manière de consommer évolue pour s’adapter au style de vie des personnes qui, comme le personnage de Hathaway, vont toujours quelque part en emportant leur café avec elles. Cette tendance de consommation est là pour durer puisque la vente à emporter représente 33 % du chiffre d’affaires des points de vente. 

Imagen de Grupo Hinojosa FR

À la tendance de la vente à emporter s’ajoute celle de la livraison à domicile. On sonne à la porte. La protagoniste ouvre en pantoufles et en peignoir et récupère sa commande sans avoir mis un pied dehors : la nourriture d’un restaurant, les courses hebdomadaires, un colis d’une certaine marque. Cette image fait désormais partie de notre quotidien, d’une routine que nous avons construite autour des achats en ligne. C’est pendant la pandémie que cette tendance s’est vraiment ancrée, et en 2022, ce sont 48 % des Français qui ont eu recours à la livraison à domicile. 

 

L’élément central de ces deux tendances, c’est l’emballage. La version durable en papier et carton s’impose comme la meilleure option pour pouvoir profiter de son café, et de tout aliment, du lieu de vente au bureau, du restaurant à la maison. De plus, ce type d’emballage à emporter permet également de donner une deuxième vie à des aliments qui auraient été jetés par les restaurants faute d’avoir été vendus. Il s’agit donc d’un emballage à impact positif pour une utilisation optimale et plus de durabilité. 

 

Commandez-le à emporter, mais sans nuire à la planète 

 

Le défi des tendances de livraison et foodservice réside dans le besoin d’éviter que les emballages finissent par devenir des déchets et nuire à l’environnement. C’est pourquoi chez Hinojosa, nous avons développé une ligne d’emballages foodservice pour les aliments préparés, 100 % recyclable et respectueuse de la planète. Commander à emporter ? Oui. Le faire avec des emballages innovants qui ne nuisent pas à la planète ? Aussi ! 

 

Grâce à cette gamme de produits, nous pouvons accompagner les entreprises dans leur engagement à promouvoir une consommation plus durable. Cela les aide à le faire d’une manière plus facile, compétitive et stratégique. En ligne avec les tendances du marché, en 2023, nous avons ouvert Hinojosa Packaging Foodservice, notre première usine exclusivement dédiée à la production d’emballages pour les services de restauration, la livraison et le foodservice. 

Dans cette usine, trois lignes de produits spécialisés ont été mises en place : 

  • notre gamme Beverage pour les boissons froides ou chaudes ; 
  • Dairy pour les produits laitiers tels que les yaourts ou les glaces ;  
  • Foodcontainer pour les plats préparés. 
Imagen de Grupo Hinojosa FR

Les principales caractéristiques d’une ligne de produits comme celle-ci gravitent autour de la durabilité. Ce type d’emballage a été conçu pour contenir des liquides, il est fabriqué à partir de papier 100 % recyclable, et est personnalisable avec un certificat de compostabilité. 

 

Peut-être que la seule chose qui manquait au personnage d’Anne Hathaway, prescriptrice de tendances de mode (et d’emballage), était de vérifier si le café qu’elle achetait venait dans un emballage durable. 

Vous pouvez aussi être intéressé par

Les océans de notre planète accumulent 170 billions de morceaux de plastique. Les experts estiment que le calcul équivaudrait à 21 000 résidus par habitant. Pour éviter d’atteindre les 200 billions, l’emballage durable doit…
Pour créer, il faut partager : connaissance, valeurs, expérience… La société, le moment dans lequel nous vivons, la planète, tous demandent davantage de collaboration, de briser les moules et de…